• Header5

    Header5

Que les gens habitent en Acadie ou soient des Acadiens de la diaspora, nombreux sont ceux qui font des recherches généalogiques. Ce besoin d’établir un lien avec le passé, de retrouver les noms de ses ancêtres, de connaître leurs origines, est très fort.

Pour ce faire, il existe plusieurs pistes : fouiller dans les centres d’archives, appartenir à une association familiale, aller sur Internet (mais attention, certains sites sont amateurs et contiennent des erreurs).

Centre acadien de l’Université Sainte-Anne (Pointe-de-l’Église) : Il contient la collection d’archives acadiennes la plus importante de la province avec des ressources généalogiques variées, y compris des documents originaux des années 1600 et 1700. On y trouve une collection de sources primaires et secondaires touchant le passé et le présent des Acadiens, regroupant environ 10 000 volumes et de nombreux manuscrits, ainsi que des collections d’enregistrements de musique ou d’entrevues sur le mode de vie d’antan. On peut aussi consulter les collections de photographies portant sur l’Acadie ou la collection presque complète des journaux francophones des provinces Maritimes. www.centreacadien.usainteanne.ca

Musée acadien et Centre de recherches (Pubnico-Ouest) : On y trouve entre autres les archives du père Clarence d’Entremont, historien qui a abondamment écrit sur sa région. On peut aussi y consulter des documents précieux tels que plus de 5 000 livres et périodiques d’histoire, des généalogies, des concessions de terre, des titres de terre, des microfilms, des cartes géographiques, des photographies ou encore des registres paroissiaux. www.museeacadien.ca

Centre Les Trois Pignons, Société Saint-Pierre (Chéticamp) : Le centre Les Trois Pignons de Chéticamp rassemble les archives du père Charles Aucoin. L’historien a amassé une collection de plus de 100 000 fiches généalogiques sur les familles acadiennes de sa région. www.lestroispignons.com



Crédits: Le Courrier de la Nouvelle-Ecosse